SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Le ministre russe de la Défense met en garde l’Allemagne contre les conséquences d’une menace d’armes nucléaires contre son pays

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Shoigou, a noté que l’OTAN rassemblait ses forces aux frontières de la Russie, mettant en garde contre les conséquences de ces mouvements pour l’Europe elle-même.

Ces propos ont été tenus en réponse aux déclarations précédentes de la ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, qui a appelé l’OTAN à dissuader la Russie en utilisant la « menace nucléaire ».

Shoigou a déclaré : « Sur fond d’appels à dissuader militairement la Russie, l’OTAN ne cesse de rassembler ses forces à nos frontières. Le ministre allemand de la défense devrait savoir à quel point de telles manœuvres ont été néfastes pour l’Allemagne et l’Europe. »

Et il a souligné que « la sécurité en Europe ne peut être que globale, sans préjudice des intérêts de la Russie. »

De plus, il a ajouté : « Mais aujourd’hui, l’OTAN n’est pas prête pour un dialogue égalitaire sur cette question. En outre, la mise en œuvre par l’OTAN d’un plan de dissuasion en Afghanistan s’est soldée par une catastrophe à laquelle le monde entier est maintenant obligé de faire face. »

Et Kramp-Karrenbauer a déclaré, commentant les informations des médias selon lesquelles l’OTAN étudie des scénarios de dissuasion régionale pour les régions de la Baltique et de la mer Noire, et peut-être aussi dans l’espace aérien, en utilisant des armes nucléaires, que l’alliance devrait clairement montrer à la Russie sa volonté d’utiliser « de tels moyens », selon « Novosti ».