SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères commente les atrocités de Bucha

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a déclaré lundi que les preuves des meurtres de civils dans la ville de Bucha montraient la nécessité de sanctions plus sévères contre Moscou.

Lundi, les autorités ukrainiennes ont déclaré qu’elles enquêtaient sur d’éventuels crimes de guerre commis par la Russie, après que des photos de Bucha aient montré des corps de civils gisant sur le sol et des tombes de fortune.

Dmytro Kuleba a poursuivi en disant:« Les demi-mesures ne suffisent plus. J’exige l’imposition des peines les plus sévères cette semaine. C’est l’appel des victimes de viol et de meurtre ».

La Russie a commis un « massacre délibéré »

L’Ukraine a accusé la Russie d’avoir commis un « massacre délibéré » à Bucha, un jour après que des dizaines de corps ont été retrouvés dans la ville au nord-ouest de Kiev, après avoir été repris aux forces russes, ce qui a provoqué la colère des responsables occidentaux.

Le ministère ukrainien de la Défense a publié des photos qui, selon lui, provenaient de la ville de Bucha montrant des corps éparpillés dans les rues.

Kiev accuse les forces russes, qui contrôlaient Bucha, de procéder à des exécutions parmi la population. Elle a comparé la situation dans la ville à ce qui s’est passé à Srebrenica en Bosnie, où des milliers de personnes ont été tuées pendant la guerre au milieu des années 1990.