SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Le ministre yéménite de l’Information demande que les dirigeants houthis soient jugés comme « criminels de guerre »

Dans son premier commentaire, le ministre yéménite de l’Information, Muammar Al-Eryani, a appelé au procès des dirigeants de la milice houthie soutenue par l’Iran, en tant que « criminels de guerre », soulignant la nécessité d’une action immédiate pour classer le groupe comme une « organisation terroriste ».

Al-Eryani, sur son compte Twitter, a condamné l’attaque des Houthis contre la région saoudienne de Jazan:

« Nous condamnons et dénonçons dans les termes les plus forts le crime de ciblage par la milice houthie soutenue par l’Iran, de civils dans la région de Jazan du Royaume d’Arabie saoudite, qui a entraîné la mort de civils (un citoyen saoudien, un expatrié yéménite) et la blessure de 7 autres, et des dommages aux maisons et aux magasins. »

Et il a ajouté dans un autre tweet: « Les crimes lancés par la milice houthie qui visent la vie de civils innocents, et les millions de résidents du Royaume de diverses nationalités, confirment la poursuite de la milice, à la demande iranienne, dans l’escalade de ses attaques terroristes, rejetant tous les appels et efforts pour le calme et l’établissement de la paix, et son indifférence aux lois et pactes internationaux. »