SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Le monde pleure Rayan après sa mort

Les autorités marocaines ont annoncé, samedi soir, la mort de l’enfant marocain Rayan, coincé dans un puits de la ville de Chefchaouen pendant des jours.

Et au milieu d’une joie insatisfaite, les équipes de secours marocaines ont sorti le corps de l’enfant Rayan du tunnel menant au puits, et il a été placé dans une ambulance, avant que la déclaration royale ne soit publiée.

Le communiqué, publié par l’agence de presse marocaine, a déclaré:« Suite au tragique accident qui a coûté la vie à l’enfant Rayan Oram, le roi Mohammed VI a passé un appel téléphonique à Khaled Oram et Wassima Kherchich, le père du défunt décédé après tomber dans un puits ».

Selon le communiqué, le monarque marocain a présenté ses « condoléances à tous les membres de la famille du défunt dans cette douloureuse affliction ».

Le communiqué a souligné que le monarque marocain « suivait de près les développements de cet incident tragique, car il a donné des instructions à toutes les autorités concernées afin de prendre les mesures nécessaires et de faire un maximum d’efforts pour sauver la vie du défunt, mais la volonté de Dieu Tout-Puissant voulait qu’il réponde à l’appel de son Seigneur ».

Le Roi Mohammed VI a exprimé sa « reconnaissance pour les efforts inlassables déployés par les différentes autorités et forces publiques, ainsi que pour les activités collectives, et pour la forte solidarité et la large sympathie dont la famille du défunt a bénéficié de la part des différents groupes et familles marocaines en cette circonstance douloureuse.

Plus tôt samedi soir, les équipes de secours ont sorti l’enfant Rayan d’un puits de 32 mètres de profondeur dans le nord du pays, après qu’il y soit resté coincé pendant plusieurs jours.

Des millions de personnes dans le monde ont suivi l’épopée de l’extraction de l’enfant marocain de cinq ans, depuis qu’il est tombé dans un puits de la province de Chefchaouen, à plus de 30 mètres de profondeur, que son père a creusé à des fins agricoles il y a des années.

Dès que l’incident s’est produit, des tweets de tous les pays arabes ont interagi avec plus de 200000 tweets, exigeant de faire la lumière sur la question de l’enfant et d’orienter une détresse pour le sauver de la mort avant qu’il ne soit trop tard, ce qui s’est manifesté dans les hashtags « Save Ryan » et « We are all with Ryan » ont pris les devants au Maroc et dans les pays arabes.

Le torrent d’interactions du monde arabe ne s’est pas arrêté avec l’incident qui a attiré l’attention, comme « la mission des Émirats arabes unis au Maroc » a tweeté sur son compte Twitter sous le hashtag « Save Rayan »: « Nos cœurs sont avec toi, Rayan ».