SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Le monde se prépare à un « saut nucléaire » en Iran

Le journal britannique « Daily Express » a déclaré que le monde craint les progrès du programme nucléaire iranien, alors que les analystes avertissent que Téhéran est « dans une course effrénée pour réaliser un saut nucléaire » avant l’effondrement de son régime assiégé par les manifestants.

Le journal a indiqué, dans un rapport, que des rapports occidentaux « crédibles » affirmaient que le régime iranien disposait de « quelques semaines » pour enrichir ses stocks d’uranium à 90%, soit le niveau requis pour fabriquer une ogive pouvant être placée dans un missile balistique.

Cette décision intervient à un moment où les manifestations en Iran ont atteint un niveau sans précédent, coïncidant avec l’effondrement de la monnaie par rapport au dollar. Téhéran estime qu’en dotant son programme nucléaire d’armes, il renforcera sa position et rendra son régime « imperméable. »

Le journal ajoute que s’il faudra encore 18 mois pour mettre en place un système de fabrication efficace, l’atteinte du seuil de 90 %, obligera l’Occident et les acteurs régionaux à réévaluer leurs options pour contenir la menace que le pays fera peser sur la région et le monde.

Le journal a souligné que l’axe de coopération entre l’Iran, la Chine et la Russie, qui menace de renforcer les faiblesses du régime, signifie que le temps est compté pour l’Occident et les acteurs régionaux tels qu’Israël, alors que ce dernier a indiqué qu’il pourrait finir par recourir à une action militaire.

Le journal cite une source israélienne de haut rang : « Bien que la Chine représente un problème à long terme, car les revenus pétroliers qu’elle fournit à l’Iran permettent au régime d’atténuer les effets des sanctions, la coopération avec la Russie est notre plus grande préoccupation. »

Elle a ajouté : « L’Iran a fourni à la Russie des drones pour lancer des attaques sur les infrastructures ukrainiennes, et s’attend à ce que la Russie lui retourne la faveur. »

Selon le journal, s’il est peu probable que Poutine aide le régime iranien à développer sa propre arme nucléaire, la Russie pourrait néanmoins fournir des systèmes de défense aérienne et des capacités électroniques bien supérieurs à tout ce que possède l’Iran, ainsi que des satellites, ce qui compliquerait les frappes militaires contre l’Iran.