SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Le Niger, le Tchad et le Soudan acceptent de retirer leurs combattants de Libye

Le Niger, le Tchad et le Soudan, pour coopérer avec la Commission militaire mixte libyenne 5+5, sont prêts à expulser les combattants et les mercenaires du territoire libyen.

« Pour compléter les résultats de la réunion de la commission militaire mixte 5+5 à Genève le 8 octobre 2021, au cours de laquelle elle a adopté un plan d’action pour le départ des mercenaires, des combattants étrangers et des forces étrangères du territoire libyen, à sa demande, la Commission militaire a rencontré des représentants du Soudan, du Tchad et du Niger, avec l’accueil généreux de la République arabe d’Égypte, facilité par la Mission d’appui des Nations Unies en Libye et en présence du chef de la MINUL Jan Kubich pour le mécanisme de consultation et de coordination », a déclaré la Commission militaire mixte dans un communiqué.

La commission a souligné qu’elle « cherche à trouver un terrain d’entente qui permettra à ces pays de coopérer conjointement pour entamer des mesures pratiques sur le terrain, pour le départ de tous les mercenaires et combattants étrangers appartenant à ces pays et d’une manière qui garantisse la stabilité de l’État libyen et de tous les pays voisins », notant que « les réunions se sont déroulés dans une atmosphère positive en termes de présentation, de paroles et de discussions, où les points de vue ont été entendus par diverses parties, qui ont souligné la nécessité de commencer à établir des canaux de communication permanents et efficaces sur ce sujet consultatif ».

« Les représentants du Soudan, du Tchad et du Niger ont montré qu’ils étaient pleinement prêts à se coordonner et à coopérer pour s’assurer que tous les combattants appartenant à leurs pays et toutes leurs classifications quittent le territoire libyen, et pour s’assurer que ces pays reçoivent leurs citoyens et se coordonnent pour s’assurer qu’ils ne retournent pas sur le territoire libyen et qu’aucun des pays voisins ne soit déstabilisé », a déclaré la Commission militaire libyenne mixte.

Les réunions du comité « 5+5 », qui se tiennent actuellement au Caire, visent à mettre au point un mécanisme global pour leur élimination, dans lequel les parties concernées coopéreront depuis leur pays et la Libye, ainsi qu’avec le soutien des Nations Unies.

L’envoyé spécial des Nations Unies en Libye et chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye, Jan Kubis, avait précédemment confirmé que la Commission militaire mixte (5+5) prévoyait d’élaborer un plan pour une sortie progressive et équilibrée de tous les mercenaires et troupes étrangères de Libye.