SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Le Pen promet un amendement constitutionnel qui consacre la « priorité nationale »?

La dirigeante d’extrême droite française, Marine Le Pen, a promis que si elle remporte la présidence, elle procédera à un amendement constitutionnel qui consacre la « priorité nationale ».

Et d’abolir le « droit à la terre » et de priver les non-français des allocations familiales.

Lors d’une conférence de presse tenue mardi à Paris, le candidat du Rassemblement national à l’élection présidentielle prévue en 2022 s’est demandé : « La France restera-t-elle la France ou sera-t-elle emportée par le torrent coulant des migrations, qui effacera notre culture, valeurs et modes de vie ? » . »

Elle a ajouté que si elle était élue présidente de la République, elle soumettrait à un référendum public un projet de loi pour « contrôler l’immigration ».

Elle a expliqué que son projet vise à inclure dans la constitution des dispositions pour « contrôler l’entrée des étrangers » et « expulser les étrangers qui sont reconnus coupables de crimes ou délits graves ou qui portent atteinte à l’ordre public ».

Il consacre la « priorité nationale » et « interdit tout sectarisme ».

Elle a ajouté que son projet électoral comprend également « l’abolition du droit à la terre ».

La naturalisation est également soumise à des « conditions strictes et avérées d’intégration ».

Le candidat d’extrême droite s’est également engagé à stopper le principe du regroupement familial, et à rendre certaines prestations gouvernementales, comme les allocations familiales, « uniquement pour les Français ».

Le Pen a également promis que la prévention des implantations deviendrait « la norme » ainsi que « l’expulsion des étrangers délinquants ».

Et Le Pen, qualifié lors de la précédente élection présidentielle de 2017, au second tour, est aujourd’hui, selon les sondages, en bonne position pour répéter la même chose lors des prochaines élections.

    la source :
  • AFP