SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 September 2021, Sunday |

Le Pentagone met en garde…

Lundi, le département américain de la Défense, le Pentagone, a réaffirmé que la menace pesant sur la capitale afghane, Kaboul, était toujours « réelle et spécifique ».

« Nous sommes maintenant dans une période particulièrement dangereuse », a déclaré aux journalistes le porte-parole du ministère de la Défense, John Kirby.

« La menace est toujours réelle et, dans de nombreux cas, elle est toujours spécifique.  »

Kirby a souligné que son pays n’aura pas de rôle militaire après le retrait, à la veille de l’achèvement des opérations d’évacuation d’Afghanistan.

Pour sa part, le directeur adjoint des chefs d’état-major interarmées des États-Unis pour les opérations régionales, William Hank Taylor, a déclaré: « Nous avons déplacé plus de 122 000 personnes d’Afghanistan jusqu’à présent, dont 5400 Américains.  »

« Nous continuons de soutenir les opérations de secours, de répondre et de fournir de l’aide. Nous aidons le plus grand nombre de personnes qui quittent l’Afghanistan », a déclaré le responsable américain.

Commentant la chute du gouvernement du président Ashraf Ghani peu après le retrait des forces américaines, Taylor a déclaré: « Personne n’aurait pu imaginer la vitesse record avec laquelle le gouvernement afghan est tombé.  »

Il a ajouté: « Nous devons être préparés au danger et aux menaces en Afghanistan », soulignant que son pays est prêt à répondre à toute menace en Afghanistan « fortement et directement ». Mais il a exclu que les États-Unis y aient un rôle militaire supplémentaire après le 31 août.