SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Le père d’Al-Kasasbeh : J’exige que l’EI du Suède soient brûlés comme mon fils a été brûlé

Après qu’il a été rapporté mardi que l’isisman suédois Ossama Karim était jugé en Suède pour sa participation à l’incendie du pilote Muath al-Kasasbeh, qui a été secoué par le monde il y a des années, Youssef, le père du pilote, a déclaré dans une interview en arabe hier soir: « Je demande à Dieu que je puisse prendre la vengeance de Muath. »

Il a déclaré « J’ai le sentiment que Moaz a été tué aujourd’hui, chaque fois que j’entends parler de l’arrestation ou du procès de l’un des auteurs de l’opération odieuse, je m’attends à la position du gouvernement jordanien et à ce qu’il fera à ces personnes ».

Il a également souligné que le droit international donne à la Jordanie le droit de convoquer toute personne ayant participé à l’incendie de son fils pour qu’elle soit jugée sur le territoire jordanien, considérant Moaz jordanien.

Le lieu des vestiges.

Il a également appelé les autorités suédoises à l’autoriser à assister « au procès de ce criminel afin qu’il puisse au moins connaître les détails de l’incident et le lieu où se trouvent les restes de Muath.

Il a dit« Je demande aux autorités suédoises de les brûler comme mon fils l’a fait ».

Il a ajouté« Avant un certain temps, un Irakien nommé Saddam al-Jamal, qui était le gouverneur de la province de Raqqah, a été arrêté et aurait tué Muath ».

Il a conclu en disant que Daech est toujours en vie et commet des actes terroristes tous les jours, appelant le monde entier à y faire face.

Le cas du pilote jordanien a refait surface ces deux derniers jours, après que la justice suédoise a ouvert une enquête sur les crimes de guerre commis en Syrie. Un porte-parole du parquet suédois a déclaré à l’AFP que le parquet chargé des crimes internationaux menait une enquête préliminaire sur les « crimes de guerre aggravés commis en Syrie », y compris le nom suédois Ossama Karim, parmi les personnes impliquées dans l’affaire de l’incendie de kasasbeh.

    la source :
  • alarabiya