SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 August 2022, Sunday |

Le pois chiche sur la route du blé …L’Ukraine n’a pas pu planter sa récolte en raison de la guerre

La guerre en cours en Ukraine jette une ombre sur la sécurité alimentaire mondiale, notamment avec la baisse des exportations et la perturbation de la production de nombreuses denrées alimentaires importantes.

Il semble que le pois chiche, qui est l’une des céréales les plus consommées, côtoie le blé, en termes d’ampleur des dégâts qui lui ont été infligés après la guerre d’Ukraine.

Le conflit, qui a débuté en février dernier, a perturbé la production naturelle de pois chiches en Russie et en Ukraine, grands exportateurs de pois chiches.

L’Ukraine n’a pas été en mesure de cultiver toute sa récolte de pois chiches à cause de la guerre, tandis que les sanctions contre la Russie ont entravé sa capacité à acheter des produits agricoles, a déclaré Navneet Singh Chhabra, directeur de Shree Shilla International, une société mondiale de négoce de céréales.

Aux États-Unis, quatrième exportateur de pois chiches au monde, les données gouvernementales ont montré que les agriculteurs ont planté moins de pois chiches cette année en raison du mauvais temps et ont donné la priorité à des cultures de base plus lucratives comme le blé et le maïs.

La perturbation du trafic maritime a incité les négociants en céréales à expédier des conteneurs de pois chiches par chemin de fer, ce qui prend plus de temps, de distance et de coûts financiers.