SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

Le port d’un masque ne sera pas obligatoire en Grande-Bretagne à partir de cette date

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé que le port du masque pour prévenir le virus Corona ne sera plus obligatoire dans les lieux publics fermés en Angleterre à partir du 19 juillet prochain.

« Nous allons mettre fin à l’obligation légale de porter du masque », a déclaré Boris Johnson lors d’une conférence de presse, annonçant également la fin de l’éloignement social obligatoire dans des mesures controversées avec une nouvelle flambée de l’épidémie due au mutant très contagieux « delta ».

Ces restrictions devaient être levées le 21 juin, mais cette date a été reportée d’un mois en raison de la propagation du mutant « delta », qui représente désormais la majorité des nouveaux cas d’infection au Royaume-Uni.

Le gouvernement a déclaré que les données indiquent que les cas continueront d’augmenter avec l’assouplissement des restrictions, mais que le programme de vaccination a entraîné une diminution de la pression sur les hôpitaux et du nombre de décès.

« Aujourd’hui, nous présenterons comment nous allons reprendre les libertés », a déclaré M. Johnson.

La Grande-Bretagne a enregistré le septième plus grand nombre de décès dans le monde en raison de l’infection par le Covid-19, et Johnson a fait face à des critiques pour ses décisions concernant le calendrier des trois périodes de fermeture appliquées par l’Angleterre. Mais l’adoption du vaccin en Grande-Bretagne a été élevée, 86 % des adultes ayant reçu une première dose et 64 % ayant reçu deux doses à partir de dimanche, selon les données du gouvernement.

Le gouvernement laisse entendre depuis plusieurs jours qu’il a l’intention d’abandonner le port obligatoire de masques dans les lieux publics fermés, une approche qui a été fortement critiquée par certains universitaires qui conseillent le gouvernement.

Au cours du week-end, la British Medical Association a appelé le gouvernement à maintenir certaines restrictions en raison de l’augmentation « alarmante » du nombre d’infections, qui a approché ces derniers jours la limite des 30 000 blessures quotidiennes.

Une statistique de « Reuters », lundi 5 juillet, a montré que plus de 183,84 millions de personnes ont été infectées par le coronavirus émergent dans le monde, tandis que le nombre total de décès résultant du virus a atteint plus de 4 millions.