SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 January 2023, Sunday |

Le Premier ministre italien a reçu de menaces de mort pour avoir réduit son plan du revenu du citoyen

La police italienne a déclaré (mercredi 7-12-2022) que la Première ministre et sa fille de six ans avaient reçu des menaces de mort en ligne de la part d’un chômeur en colère contre les plans du gouvernement visant à réduire les subventions de lutte contre la pauvreté.

L’agresseur s’est avéré être un homme de 27 ans originaire de Sicile qui fait l’objet d’une enquête pour son comportement. La police a déclaré dans un communiqué que son domicile avait été perquisitionné et que son compte Twitter avait été fermé.

Le gouvernement de droite de Meloni cherche à réduire le plan dit de « revenu des citoyens » l’année prochaine en vue de son annulation complète en 2024, en le remplaçant par de nouveaux privilèges dont les détails n’ont pas encore été annoncés.

Meloni, qui a pris ses fonctions en octobre, critique depuis longtemps le Plan de revenu des citoyens, entré en vigueur en 2019, et soutient que les personnes en bonne santé en âge de travailler ne devraient pas être autorisées à vivre indéfiniment de subventions gouvernementales.

Selon les propositions incluses dans le budget 2023, qui est actuellement débattu par le Parlement, les prestations de revenu pour les citoyens seront suspendues après huit mois, sauf pour les familles avec enfants, les personnes âgées de 60 ans ou plus et les personnes handicapées.

Meloni, 45 ans, dirige le parti nationaliste Frères d’Italie et a remporté les élections du mois dernier dans le cadre d’une coalition de partis conservateurs comprenant Forza Italia de Silvio Berlusconi et le parti de la Ligue de Matteo Salvini.

Le gouvernement de Meloni a succédé à un gouvernement d’unité nationale dirigé par l’ancien président de la Banque centrale européenne Mario Draghi. Il est confronté à une série de défis redoutables, notamment une récession imminente, des factures d’énergie croissantes et la façon de former un front uni contre la guerre en Ukraine.

    la source :
  • Reuters