SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

Le président afghan Ashraf Ghani : « Les Talibans ont gagné »

L’ancien président afghan Ashraf Ghani a annoncé qu’il avait quitté le pays pour éviter un bain de sang alors que les talibans entraient dans le palais présidentiel de la capitale, Kaboul.

Ghani a ajouté dans un post Facebook qu’il était parti pour éviter des affrontements avec les talibans qui auraient mis en danger la vie de millions d’habitants de Kaboul. « Les talibans ont gagné », a poursuivi M. Ghani, sans révéler où il se trouvait.

L’ancien vice-président Abdullah Abdullah, qui dirige le Conseil supérieur de la réconciliation nationale, a rendu Ghani responsable de la situation en Afghanistan, le décrivant dans un clip vidéo qu’il a publié sur Facebook comme « l’ancien président ».

« L’ancien président afghan a quitté le pays, laissant le peuple dans cette situation », a déclaré Abdullah. « Nous laissons le jugement à Dieu et au peuple », a-t-il ajouté. Il n’a pas indiqué la destination de Ghani, mais le média afghan « Tolo » a rapporté qu’il était en route pour le Tadjikistan.

Il convient de noter que le ministre afghan de l’Intérieur, Abdul Sattar Mirza Kawal, avait déclaré dans un message vidéo que « les Afghans ne doivent pas s’inquiéter… Il n’y aura pas d’attaque contre la ville (Kaboul). Il y aura un transfert pacifique du pouvoir à un gouvernement de transition. »

Reuters a cité des sources diplomatiques selon lesquelles Ali Ahmad Jalali, un universitaire résidant à Amilaka et ancien ministre de l’Intérieur, a été choisi pour diriger un gouvernement intérimaire en Afghanistan.

Fawzi Kofi, négociateur du gouvernement afghan, a déclaré qu’une délégation affiliée au gouvernement afghan, dont le haut fonctionnaire Abdullah Abdullah, se rendra au Qatar aujourd’hui, dimanche, pour rencontrer des représentants du mouvement « Taliban ».