SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Le président équatorien déclare l’état d’urgence pour 30 jours

Le président équatorien Guillermo Laso a déclaré l’état d’urgence dans trois des provinces du pays pour tenter de contenir les protestations des groupes indigènes contre les politiques économiques du gouvernement.

L’état d’urgence durera 30 jours dans les provinces d’Embaura, Cotopaxi et Pichincha, des zones qui incluent Quito, la capitale, et ont connu une plus grande violence lors des manifestations, ainsi que des attaques contre des plantations de roses, des dommages aux infrastructures et la détention d’un nombre de policiers.

Lasso a déclaré vendredi soir que le couvre-feu à Quito commencerait à 22h00 heure locale (03h00 GMT) et durerait jusqu’à 5h00 samedi, tandis que les rassemblements seraient interdits toute la journée dans les provinces où l’état d’urgence a été déclaré.

« J’ai appelé au dialogue et la réponse a été plus de violence, il n’y a aucune intention de trouver des solutions », a déclaré Lasso dans une émission télévisée.

Des groupes indigènes ont organisé des manifestations lundi au cours desquelles des manifestants ont bloqué des routes à travers le pays pour protester contre les politiques économiques et sociales de Lasso et pour exiger un gel des prix de l’essence, l’arrêt de plus de projets miniers et pétroliers et plus de temps pour que les petits agriculteurs remboursent les prêts dus aux banques. .

Lasso augmentera l’aide aux secteurs les plus vulnérables et accordera une subvention de 50% aux engrais aux petits et moyens agriculteurs, tandis que la banque publique annulera les prêts en cours jusqu’à 3 000 dollars.

Lasso a ajouté qu’il n’y aura pas d’augmentation des prix du diesel, de l’essence et du gaz.

Des groupes indigènes bloquent toujours les routes de Quito vers le nord et le sud tandis que les étudiants ont déclaré leur soutien aux manifestations.