SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Le président irakien met en garde contre la poursuite de la crise et appelle à la formation d’un gouvernement national

Samedi, le président irakien Barham Saleh a appelé à un dialogue sérieux et efficace pour sortir de la crise actuelle et commencer à former un gouvernement national, mettant en garde contre la poursuite de la crise politique.

L’agence de presse irakienne a cité les propos de Saleh : « Le 9 avril, nous rappelons la chute du régime tyrannique qui a commis les crimes les plus odieux contre les Irakiens et a gaspillé les richesses du pays et les énergies exceptionnelles de ses fils dans des guerres et des conflits futiles pour lesquels notre peuple a payé. »

Le 9 avril 2003, les forces américaines ont réussi à entrer dans la capitale irakienne, Bagdad, et ont renversé le régime de Saddam Hussein.

Saleh a ajouté, dans une déclaration, que « le 9 avril est aussi l’occasion d’examiner la performance politique globale du pays après l’expérience de deux décennies », soulignant la nécessité de « ne pas sous-estimer les transformations majeures réalisées après le changement de 2003. »

Il a poursuivi : « Aujourd’hui, après deux décennies de changement, notre pays traverse une circonstance sensible au milieu d’une impasse politique et le retard des événements constitutionnels au-delà de leurs dates spécifiées, ce qui est totalement inacceptable après que plus de 5 mois se soient écoulés depuis la tenue d’élections anticipées en réponse à un mouvement populaire et un consensus national pour être un moyen de réforme et d’assurer la stabilité politique et sociale, de corriger les mauvaises voies, d’améliorer les conditions des citoyens et de répondre à leurs demandes. »

Et il a averti que « la poursuite de la crise politique peut conduire le pays vers une dangereuse impasse dans lequel tout le monde sera perdant, et donc toutes les forces politiques ont aujourd’hui une responsabilité historique, nationale et morale de consolider les rangs nationaux à travers un dialogue sérieux et efficace pour sortir de la crise actuelle, et de commencer à former un gouvernement national capable et efficace qui protège les intérêts du pays et renforce sa souveraineté et son indépendance. »