SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Le président sud-coréen s’inquiète du lancement répété de missiles balistiques par la Corée du Nord

Le président sud-coréen Moon Jae-in a exprimé aujourd’hui sa préoccupation face aux tirs répétés de missiles balistiques par la Corée du Nord, avant les élections présidentielles prévues en mars prochain.

La porte-parole du bureau présidentiel de Séoul, Park Kyung-mi, a déclaré que Moon avait demandé à chaque ministère de prendre « les mesures nécessaires pour s’assurer qu’il n’y ait plus de tensions dans les relations intercoréennes et pour que le peuple sud-coréen ne ressente pas la tension ».

Les commentaires de Moon sont intervenus après avoir reçu des informations sur les résultats de la réunion du Comité permanent du Conseil de sécurité nationale, qui s’est tenue ce matin après que la Corée du Nord a lancé ce qui semble être un missile balistique vers la mer de l’Est, selon une porte-parole présidentielle coréenne.

Les chefs d’état-major interarmées de la Corée du Sud ont déclaré que le Nord avait lancé le missile depuis la province nord-coréenne du Chakang vers la mer de l’Est et parcouru plus de 700 km à une altitude maximale de 60 km et à une vitesse maximale de Mach 10, soit 10 fois la vitesse du son, ajoutant : « Nous estimons qu’il y a eu une amélioration (de ce missile), par rapport au missile balistique lancé par la Corée du Nord le 5 janvier. «