SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Le président ukrainien: Le blocus russe de Marioupol est un crime contre l’humanité

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré mardi que le blocus russe de la ville portuaire de Marioupol constituait un « crime contre l’humanité ».

« Ce que font les forces russes à Marioupol est un crime contre l’humanité, quelque chose qui se passe aux yeux du monde aujourd’hui », a déclaré Zelensky au parlement danois dans une allocution vidéo.

Un porte-parole du maire de la ville ukrainienne de Marioupol a annoncé hier, lundi, que près de 5000 personnes ont été tuées dans la ville du sud du pays depuis que les forces russes y ont imposé un siège.

Le porte-parole a cité des données du bureau du maire indiquant qu’environ 90% des bâtiments de Marioupol ont été endommagés, tandis qu’environ 40% ont été détruits.

Aujourd’hui, mardi, l’Ukraine a annoncé la reprise de l’évacuation des habitants à travers 3 couloirs humanitaires, notamment depuis les villes assiégées de l’est de l’Ukraine.

Le vice-Premier ministre ukrainien a déclaré qu’un passage sûr sera ouvert pour que les habitants quittent plusieurs villes, dont la ville côtière assiégée de Marioupol, dans des voitures privées.

Et les forces fidèles à l’armée ukrainienne, se faisant appeler la Brigade islamique de Crimée, ont annoncé qu’elles avaient repris le contrôle du village de Motygin, à l’ouest de Kiev, aux forces russes.

D’autre part, le ministère russe des Affaires étrangères a accusé les pays occidentaux de lancer une cyberopération massive, soulignant que cette « agression » entraînerait des conséquences désastreuses pour eux.

D’autre part, l’état-major ukrainien a accusé l’armée russe de cibler délibérément les dépôts de nourriture et de carburant et les quartiers résidentiels.