SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Le président ukrainien: Nous ne voulons pas « donner une raison supplémentaire » à la Russie pour l’invasion

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré jeudi que son pays « n’a pas besoin» de soldats alliés étrangers sur son sol pour affronter la Russie, qui, selon l’Occident, envisage d' »envahir » l’Ukraine.

« Nous n’avons pas besoin de personnel militaire portant un drapeau étranger sur notre territoire », a déclaré Zelensky dans une interview accordée au site Web de RBC Ukraine, ajoutant qu’il ne voulait pas « donner une raison supplémentaire » à la Russie d’intervenir militairement.

Le président ukrainien avait annoncé plus tôt qu’il n’avait « pas touché au retrait des forces russes des frontières de son pays, soulignant que les frontières sont néanmoins sous contrôle ».

Moscou rejette les accusations occidentales de préparer une « attaque » contre l’Ukraine et nie avoir de tels plans.

Des estimations américaines

Le président américain Joe Biden a déclaré jeudi que le risque d' »invasion » de l’Ukraine par la Russie était « très élevé », malgré les démentis répétés de Moscou sur ces allégations.

« Une attaque russe contre l’Ukraine est possible dans les prochains jours », a déclaré le président américain cité par l’AFP.

Biden a confirmé avant de quitter la Maison Blanche pour l’Ohio qu’il n’avait « aucune intention » de contacter son homologue russe Vladimir Poutine.

À son tour, le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a déclaré jeudi que:« la Russie continuait de renforcer ses forces à la frontière avec l’Ukraine et s’approchait « du seuil de l’OTAN ».

Austin a affirmé lors d’une conférence de presse que:« la Russie veut nous faire croire que l’Ukraine représente une menace et continue de justifier le déploiement de forces importantes », notant que « la nature du déploiement des forces russes n’indique pas que cela se déroule sans une raison militaire ».

Austin a souligné que le président russe Vladimir Poutine « portera la responsabilité si un conflit éclate, avec les tragédies qu’il peut provoquer ».