SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Le programme de missiles de l’Iran est la plus grande menace pour la sécurité régionale

Le chef d’état-major du commandement central américain, Kenneth McKenzie, a mis en garde contre le danger du programme de missiles iranien, appelant Israël à travailler avec les pays du Moyen-Orient dans le domaine de la défense aérienne.

McKenzie a confirmé au Sénat, mardi 15 mars, que le gouvernement iranien « possède plus de 3000 missiles balistiques de divers types, dont certains atteignent Tel-Aviv ».

Dans une déclaration écrite au comité sénatorial américain, McKenzie a décrit le programme de missiles iranien comme la plus grande menace pour la sécurité régionale et a déclaré que Téhéran avait investi massivement dans son programme de missiles balistiques au cours des cinq à sept dernières années.

Il a également exprimé sa préoccupation concernant le développement du programme de drones iranien, déclarant : L’Iran a atteint la capacité de produire en masse des composants pour drones et de les envoyer à des milices mandataires dans la région.

Selon le commandant du Commandement central, Téhéran pulvérise de l’essence sur la région avec l’aide de ses forces mandataires et a maintenant créé un croissant qui s’étend du Yémen et de la péninsule arabique à l’Irak, la Syrie, le Liban et la frontière israélienne.

Ce haut général américain a également déclaré que l’ajout d’Israël à la zone couverte par le commandement central créait de nombreuses opportunités de coopération dans le domaine de la défense aérienne et antimissile intégrée au Moyen-Orient.

Il convient de noter qu’Israël a rejoint le Commandement central il y a deux ans.

Le général McKenzie a promis qu’Israël participerait davantage à des exercices conjoints avec des pays arabes sous les auspices du commandement central.