SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 12 August 2022, Friday |

Le projet secret « Imad »…Quand les bombes nucléaires iraniennes vont-elles être libérées ?

Des fuites provenant de chaînes médiatiques proches des Gardiens de la révolution iraniens ont indiqué que Téhéran se prépare à produire la possibilité d’activer ce qu’il appelle le « projet ultra-secret Imad », et la production d’une ogive nucléaire en cas d’attaque contre l’installation nucléaire de Natanz.

Une chaîne affiliée à la Force Al-Qods, l’organe d’intervention extérieure des Gardiens de la révolution iranienne, a publié une vidéo sur l’application Telegram.

La vidéo, qui a été publiée pour la première fois hier soir, portait le titre suivant : « Quand les bombes nucléaires endormies de l’Iran se réveilleront-elles ? ». Selon la chaîne Besimji, si l’Amérique ou l’entité sioniste commet un comportement stupide, l’Iran commencera à construire « les premières bombes atomiques dans les plus brefs délais. »

La chaîne affiliée aux Gardiens de la révolution sur Telegram a publié la vidéo intitulée : « L’Iran est prêt à mettre en œuvre le projet ultra-secret Imad et à fabriquer la première tête nucléaire en cas d’attaque sur Natanz. »

Selon la vidéo : « Le début de l’enrichissement de l’uranium dans des installations secrètes situées dans les profondeurs du site de Fordow a permis à l’Iran de se rapprocher de l’évasion nucléaire et de rejoindre le club nucléaire. »

Il est apparu dans ce commentaire que Téhéran a déjà commencé à enrichir de l’uranium à un degré élevé, ce qui lui permet de produire des armes nucléaires, et il convient de noter que la vidéo parle également d’une ogive nucléaire, dans ce cas elle est installée sur un missile.

La vidéo explique les détails de l’installation de Fordow, qui est située près de la ville de Qom, et dit : « Les installations nucléaires de Fordow sont construites au plus profond des montagnes de l’Iran, et elles résistent à divers types d’armes de destruction massive ainsi qu’aux bombardements nucléaires. »

Ils affirment : « Ce centre est le garant des forces nucléaires de l’Iran, et il a été équipé de toute l’infrastructure nécessaire à l’évasion nucléaire, conformément aux instructions éventuelles du commandement de guerre de la République islamique d’Iran. »

La vidéo publiée fait ensuite référence à l’installation de Natanz, expliquant : « L’installation nucléaire de Natanz est vulnérable à une fissure à la suite d’une éventuelle attaque de l’Occident et d’Israël, mais si un missile frappe cette installation, Fordow sera en état de préparation au combat nucléaire, et ce pendant la mise en œuvre du projet d’évasion nucléaire. »

Cette vidéo est publiée sur des chaînes affiliées aux Gardiens de la révolution iranienne, à un moment où les responsables iraniens s’appuient sur la « fatwa » du Guide suprême Ali Khamenei concernant l’interdiction de produire des armes nucléaires, et qu’ils soulignent toujours la nature pacifique du programme nucléaire iranien.

    la source :
  • alarabiya