SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

Le Qatar condamne la détention d’un navire émirati au large des côtes du Yémen

Le Qatar a exprimé sa condamnation de la détention d’un navire émirati au large des côtes du gouvernorat de Hodeidah, dans l’ouest du Yémen, et a appelé à la libération immédiate du navire et de son équipage.

Dans une déclaration, le ministère des affaires étrangères a affirmé le rejet total par l’État du Qatar de toute action susceptible d’entraver la circulation des navires et des pétroliers et la liberté de la navigation internationale.

La déclaration a souligné la nécessité d’adhérer aux conventions et aux lois internationales régissant la navigation dans le monde.

Les Houthis avaient précédemment confirmé qu’ils avaient retenu un navire émirati au large du port de Hodeidah, ajoutant que leurs forces avaient surveillé le navire au cours des dernières semaines.

La coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen a accusé les Houthis de « piraterie et d’enlèvement d’un navire » battant pavillon des Émirats arabes unis et transportant du matériel médical dans le sud de la mer Rouge, en face de la ville yéménite de Hodeidah, tandis que les Houthis ont confirmé la saisie du navire, soulignant qu’il était chargé de « matériel militaire ».

Et l’agence officielle Saudi Press Agency (SPA), citant le porte-parole de la coalition Turki Al-Maliki, a rapporté que le navire cargo (Rawabi), qui « portait le drapeau des EAU », a été détourné et attaqué dimanche soir alors qu’il naviguait en face du gouvernorat de Hodeidah, dans l’ouest du Yémen.

Al-Maliki a ajouté que le navire cargo effectuait une mission maritime de l’île yéménite de Socotra au port de Jizan (dans le sud de l’Arabie saoudite) et transportait à bord des équipements de terrain pour le fonctionnement de l’hôpital saoudien sur l’île après la fin de sa mission et l’établissement d’un hôpital sur l’île.