SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

Le régime syrien proteste contre l’établissement par la Turquie d’une « zone de sécurité » à l’intérieur du territoire syrien

Dans une lettre adressée au secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, et au Conseil de sécurité, le ministère syrien des Affaires étrangères a exprimé sa protestation contre l’établissement par la Turquie d’une « zone de sécurité » à l’intérieur du territoire syrien, considérant cette mesure comme une forme d’agression.

Dans un communiqué diffusé par l’agence de presse officielle « SANA », le ministère syrien des Affaires étrangères a estimé que « ce que fait le régime turc pour établir la soi-disant zone de sécurité sur le territoire syrien est un acte d’agression, et c’est une activité coloniale à travers que le gouvernement du président turc Recep Tayyip Erdogan cherche à créer un avant-poste explosif à l’intérieur de la Syrie. »

Le communiqué indique, selon l’agence, que « le régime turc vise à continuer de parrainer, d’armer et d’exploiter des organisations terroristes armées à utiliser contre le peuple syrien, afin de servir l’agenda extrémiste adopté par le régime turc, qui est devenu une menace majeure et grave à la paix et à la sécurité régionales et internationales ».

En conséquence, le ministère a affirmé, selon le communiqué, que Damas se réserve le droit de prendre toutes les mesures nécessaires stipulées dans la Charte et le droit international, afin de mettre fin aux pratiques de « l’agression turque ».

    la source :
  • Sputnik