SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Le secrétaire britannique de la Défense avertit Poutine…

Le secrétaire britannique de la Défense, Ben Wallace, a déclaré lors d’une réunion avec l’armée que le président russe Vladimir Poutine « avait perdu la tête » à cause de son escalade contre l’Ukraine.

Le ministre a rappelé que la Garde écossaise, dans les rangs de laquelle il servait, avait donné au tsar russe Nicolas Ier une leçon inoubliable en Crimée en 1853, ajoutant:« Nous pouvons recommencer ».

En revanche, le Royaume-Uni a proposé, mercredi, de fournir des garanties de prêts à l’Ukraine à hauteur de 500 millions de dollars, dans le but d’atténuer les répercussions d’une invasion russe « à haute probabilité ».

« Ces garanties contribueront à l’injection de capitaux essentiels en Ukraine et aideront son économie à résister à la tempête de l’agression russe », a déclaré la ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Truss, dans un communiqué.

« Le Royaume-Uni soutient fermement l’Ukraine et son peuple, a-t-elle ajouté. Nous sommes prêts à fournir des armes défensives et à dénoncer les tentatives russes de fabriquer de faux prétextes d’invasion ».

À son tour, le ministère russe de la Défense a conseillé aux militaires britanniques d’apprendre l’histoire afin de ne pas « enrichir leur vie » du bilan des conflits militaires entre les deux pays, après que le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace, a menacé de « botter » la Russie.

Le ministère a déclaré, dans un communiqué publié aujourd’hui, mercredi, que la ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Truss, « a récemment démontré lors de sa visite à Moscou, selon les médias, sa merveilleuse connaissance de la géographie de la Russie. C’est pourquoi il n’est pas surprenant que le public creuse l’histoire de la Russie par le ministre britannique de la Défense ».

Il sera utile pour les militaires britanniques en particulier de savoir que les déclarations de leur ministre de la Défense aujourd’hui sur la guerre de Crimée ne sont rien de plus qu’un mythe. Gloire à Sa Majesté.

La déclaration expliquait:« L’entrée dans l’histoire de la bataille de Balaclava, qui a eu lieu le 25 octobre 1854 pendant la guerre de Crimée, n’a pas eu lieu grâce à l’entêtement du 93rd Scottish Regiment, dont Wallace parlait avec tant de bravade. Le seul avantage de ce régiment était simplement qu’il n’échappait pas, comme les autres, aux assauts de la cavalerie russe ».

Le ministère russe de la Défense a indiqué que ce régiment « a subi des pertes sanglantes, mais n’a remporté aucune victoire » dans cette bataille.

Elle a ajouté:« Mais ce qui est resté beaucoup plus brillant dans l’histoire de la bataille de Balaklava, c’est la destruction légendaire le même jour de toute une brigade aristocratique anglaise de cavalerie légère sous le commandement de Lord Cardigan par l’artillerie russe en seulement 20 minutes ».

Le ministère a souligné que cet « acte britannique précisément «pendant la guerre de Crimée « a influencé toutes les langues du monde et les manuels militaires avec le concept de carburant de guerre ».

Et le ministère a conclu en disant:« Nous recommandons que les militaires britanniques apprennent bien non seulement la géographie de la Russie, mais aussi son histoire, afin de ne pas enrichir notre histoire militaire commune avec leur vie pour plaire aux politiciens britanniques peu éduqués ».