SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Le Secrétaire général de l’OTAN doute du retrait des forces russes de Kiev

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a indiqué que le retrait des troupes russes de Kiev n’est pas un véritable retrait, mais plutôt un redéploiement des forces qui pourrait être suivi de nouvelles attaques.

Dans une interview accordée à CNN, le secrétaire général a exprimé son pessimisme quant à la réduction du rythme des opérations militaires en Ukraine, en déclarant : « Je ne suis pas optimiste quant à la désescalade russe en Ukraine, et nous n’assistons pas à un retrait russe des environs de Kiev, mais à un repositionnement. »

Stoltenberg a souligné que la guerre en Ukraine doit prendre fin et que Poutine est responsable de sa fin, condamnant les meurtres de civils à Bucha, déclarant : « Le meurtre de civils à Bucha est effroyable et inacceptable ».

Quant à l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN, il a déclaré : « Nous trouverons un moyen d’accepter rapidement la demande de la Suède et de la Finlande de rejoindre l’alliance. »

D’autre part, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a estimé qu’il était trop tôt pour parler d’un redéploiement des forces russes dans les environs de Kiev.

Il a qualifié le meurtre de civils à Bucha, en Ukraine, de « coup douloureux », soulignant que l’armée russe subit une perte stratégique en Ukraine.

Dans le même contexte, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a fermement condamné aujourd’hui, dimanche, ce qu’il a qualifié de « graves violations » commises par les forces russes en Ukraine au cours des dernières semaines.

Il a notamment fait référence à la ville de Bucha, dans la banlieue de Kiev, où, selon les autorités ukrainiennes, un « massacre » prémédité a été commis par la Russie.

L’Allemagne, à son tour, a appelé à la révélation des « crimes » de l’armée russe contre les civils ukrainiens.