SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Le secrétaire général de l’OTAN : Le projet de l’Iran de fournir des drones et des missiles à la Russie est inacceptable

Avec la poursuite des attaques militaires russes sur le territoire ukrainien, Kiev et les pays occidentaux accusent l’Iran de fournir à la Russie un certain nombre de drones et de missiles, malgré les démentis des deux pays. Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré que cela était inacceptable et que Moscou ne devait pas être soutenu dans sa guerre illégale.

Jeudi, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré que les projets de l’Iran de fournir à la Russie des armes, notamment des drones et des missiles balistiques, dans sa guerre contre l’Ukraine étaient « inacceptables ».

« Nous voyons l’Iran exposer des drones, et il envisage de livrer des missiles balistiques à la Russie », a déclaré Stoltenberg lors d’une conférence de presse à Istanbul, ajoutant : « C’est inacceptable. Aucun pays ne devrait apporter son soutien à Moscou dans cette guerre illégale. »

Kiev affirme qu’environ 400 drones iraniens ont déjà été utilisés contre la population civile ukrainienne, et que Moscou a demandé environ 2 000 appareils, et Téhéran a rejeté cette accusation.

Stoltenberg a déclaré que le président russe Vladimir Poutine échoue en Ukraine, mais « répond avec plus de brutalité. »

« Ces dernières semaines, nous avons vu des dizaines de drones et de frappes de missiles à travers l’Ukraine, en particulier sur les infrastructures critiques », a-t-il déclaré.

Stoltenberg a indiqué que la Russie « prive cruellement et délibérément les civils ukrainiens de chauffage, d’eau et d’électricité au début de l’hiver. »

Dans ce contexte, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré qu’environ 4,5 millions d’Ukrainiens, soit plus de 10 % de la population du pays avant la guerre, étaient temporairement privés d’électricité, jeudi soir 3 novembre 2022, en raison des attaques russes.

Dans un discours vidéo, Zelensky a ajouté que les endroits touchés sont Kiev et 10 autres régions, et a exhorté les autorités locales à économiser l’électricité, en disant que ce n’était pas le moment d’éclairer les vitrines ou les enseignes.