SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Le seul Juif en Afghanistan a décidé d’y rester.

Après que les talibans ont pris le contrôle de la majeure partie de l’Afghanistan, le dernier Juif a changé d’avis hier et a annoncé qu’il y resterait, qui a déclaré en juin dernier qu’il voulait partir pour Israël, pour rejoindre sa femme et ses deux filles qui y vivent depuis près de 23 ans, a déclaré Zabloan Simanto à la chaîne de télévision indienne WION, expliquant que s’il quittait l’Afghanistan, « il n’y aurait personne pour entretenir la synagogue », en référence à la seule synagogue actuellement en Afghanistan.

Né, il y a 61 ans, dans la province d’Hérat et installé à Kaboul vers l’âge de 20 ans, où il possédait un tapis, des bijoux et une boutique d’artisanat, il ne parlait pas hébreu et il est devenu en 2005 le seul Juif en Afghanistan, après la mort d’un deuxième Juif qui y vivait cette année-là, Isaac Levy.

Simento, qui se trouve dans la vidéo ci-dessus, était en désaccord constant avec Levy « à cause d’un livre manuscrit de la Torah, qui est très précieux du 15ème siècle. Ils ont revendiqué la propriété et accusé l’autre de l’avoir volée », a rapporté al-Arabiya.net dans un rapport du Washington Post sur Levy et Semnto, affirmant que les talibans s’étaient emparés de la version de la Torah et l’avaient vendue sur le marché noir, et avaient résolu la vente entre les deux.

Le porte-parole des talibans Mohammad Suhail Shaheen a assuré mardi soir à la chaîne d’information Cannoise que le mouvement n’affecterait pas les droits des minorités en Afghanistan, déclarant à la chaîne par téléphone: « Je ne sais pas qui est le dernier Juif, nous ne faisons pas de mal aux minorités. Il y a des sikhs et des hindous dans le pays qui peuvent pratiquer leur religion. Selon lui.

    la source :
  • alarabiya