SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Le Trésor américain cherche à plafonner les prix du carburant russe

Ben Harris, un haut responsable du Trésor américain, a déclaré mardi lors d’une conférence sur le pétrole à Genève que les nouvelles sanctions imposées par les pays du Groupe des Sept à la Russie cibleront son pétrole et ses produits en trois étapes.

Harris, secrétaire adjoint du Trésor pour la politique économique, a déclaré que les sanctions du G7 viseraient initialement le pétrole brut russe, tandis que les sanctions se concentreraient plus tard sur le carburant diesel, et éventuellement sur des produits de faible valeur tels que le naphta.

Le G7 travaille sur les moyens de réduire les bénéfices de la Russie sur les exportations de pétrole depuis son invasion de l’Ukraine.

De nombreux pays ont interdit les importations de pétrole brut et de carburant russes, mais la Russie est encore largement en mesure de générer des revenus en augmentant les ventes de pétrole brut vers l’Asie, en particulier la Chine et l’Inde.

Harris a précisé qu’aucune décision n’a encore été prise sur les prix de vente maximaux du pétrole russe, mais a indiqué qu’ils seraient suffisamment élevés pour inciter à poursuivre la production et au-dessus du coût marginal de production du puits de pétrole le plus coûteux de Russie.

Les sanctions émises par le G7 et l’Union européenne doivent entrer en vigueur le 5 décembre.

L’Union européenne interdira les expéditions maritimes de pétrole russe à partir du 5 décembre et de produits à partir du 5 février.

Trois diplomates de l’UE ont déclaré que les nouvelles sanctions proposées par l’UE visaient à égaler le plafond des prix du pétrole convenu par les pays du G7.

Harris a déclaré que le secteur pétrolier devrait considérer les sanctions du G7 comme un moyen de poursuivre le commerce et que l’objectif était d’assurer le flux continu de pétrole russe.

« Le prix plafond peut être considéré comme une soupape de contrôle dans le paquet de sanctions (imposées par l’Union européenne)… Il transforme l’interdiction d’une interdiction absolue en une interdiction conditionnelle », a-t-il ajouté.