SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

L’économie iranienne si les sanctions se poursuivent jusqu’en 2024…

Selon le journal koweïtien Al-Qabas, un rapport attribué à l’Organisation iranienne du programme et du budget, préparé à la fin de la présidence d’Hassan Rouhani et publié dans certains médias locaux iraniens, a montré que si les sanctions américaines se poursuivent, le ratio de la dette publique par rapport au PIB passera à 150 %.

Le gouvernement Rouhani n’a pas commenté à l’époque le rapport, qui indiquait également que la poursuite des sanctions entraînerait une baisse de la valeur de la monnaie,portant le taux de change d’un dollar à 284 000 tomans iraniens, et le gouvernement serait au bord de la faillite en 2024.

Le Fonds monétaire international avait estimé que la taille de la dette publique iranienne au cours de la dernière année solaire était de 36% du PIB et plus que double par rapport à 2019.