SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

L’Egypte et la Jordanie et la Palestine discutent de l’avancement du processus de paix

L’Egypte, la Jordanie et la Palestine ont tenu une réunion ministérielle lundi au Caire pour discuter des derniers développements de la question palestinienne.

Le communiqué final précise que la réunion s’est déroulée dans le cadre d’un rapprochement stratégique entre les trois pays.

Et sur la base du désir d’intensifier le niveau de coordination continue entre eux pour unifier les efforts concernant les développements et les défis auxquels est confrontée la cause palestinienne.

Et en application des décisions du sommet tripartite qui s’est tenu au Caire le 2 septembre 2021.

La réunion s’est déroulée en présence des ministres des Affaires étrangères et des chefs des services de renseignement d’Égypte et de Jordanie, du ministre des Affaires civiles et du chef des services de renseignement de l’État de Palestine.

Il s’agit de coordonner les positions et les visions sur la manière de donner suite aux résultats du sommet tripartite qui s’est tenu au Caire le 2 septembre 2021, et de discuter des développements de la cause palestinienne au cours de la période récente.

La réunion a discuté des moyens d’améliorer les relations et les développements liés au processus de paix, et les efforts pour consolider l’unité palestinienne.

Et évaluer la situation sur le terrain dans l’État de Palestine à la lumière de la poursuite des mesures légitimes qui compromettent les chances de parvenir à une paix juste dans les territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est, et la consolidation du calme général et de la reconstruction dans la bande de Gaza.

La réunion a également discuté de la recherche d’un horizon politique pour parvenir à une paix juste et globale, basée sur la solution à deux États qui incarne la création d’un État palestinien indépendant avec Jérusalem-Est occupée comme capitale, sur les lignes du 4 juin 1967, conformément avec le droit international et l’Initiative de paix arabe.

Dans ce contexte, un certain nombre de propositions visant à sortir de l’impasse du processus de paix à l’heure actuelle ont été étudiées.

Les ministres ont également évoqué les contacts pris par les trois pays aux niveaux régional et international.

Et ils ont discuté des moyens d’activer les cadres internationaux liés à la situation dans les territoires palestiniens et la voie d’un règlement pacifique.