SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

L’Egypte : Le barrage de la Renaissance est devenu un conflit juridique et diplomatique

Un responsable égyptien a déclaré que la question du barrage de la Renaissance n’est plus une négociation entre 3 pays, mais est plutôt devenue un conflit juridique et diplomatique, a un plus haut niveau.

Un membre du comité égyptien de négociation sur le barrage de la Renaissance, Alaa Al-Zawahiri, a révélé les derniers développements du dossier, et a démentit la provocation par l’Éthiopie, de l’idée d’acheter de l’eau, et cela qui a eu lieu lors des négociations.

Al-Zawahiri a dit que Le Caire a proposé aux Éthiopiens de les compenser en cas de pénurie d’électricité en construisant un réseau unifié entre les deux pays, et cela pour combler le déficit qui pourrait se produire.

Il a souligné que la question de la vente d’eau est totalement inacceptable et que la volonté éthiopienne n’imposera en aucun cas quoi que ce soit à l’Égypte, affirmant que le comité a fixé un ensemble de déterminants lors de la négociation, dont le premier est de ne pas compromettre ou réduire le quota d’eau, et que les dégâts soient minimes, et ne pas utiliser le barrage éthiopien comme couverture politique pour imposer sa volonté.

Al-Zawahiri a déclaré que la possibilité de parvenir à un accord juridique contraignant sur le barrage de la Renaissance est actuellement inférieure à 50%, soulignant que des surprises peuvent arriver, mais maintenant le problème n’est plus des négociations entre 3 pays, mais est devenu international, en tant que résultat des récents développements.

Il a expliqué que « l’affaire n’est plus des négociations, mais est plutôt devenue un conflit juridique et diplomatique. »

Il a conclu en disant que, l’intervention des pays dans le dossier est une opportunité pour parvenir à un accord qui satisfera toutes les parties.