SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 July 2022, Sunday |

L’embargo pétrolier progressif donne à Moscou « plus de temps » pour s’adapter !

Les analystes et négociants russes ont déclaré mardi que l’imposition progressive par l’Europe d’une interdiction du pétrole russe, plutôt que l’interdiction immédiate, donnerait à Moscou le temps de rediriger sa production vers de nouveaux clients en Asie au cours des six prochains mois.

Les deux tiers des approvisionnements pétroliers de la Russie vers l’UE proviennent de pétroliers et le dernier tiers via l’oléoduc Druzhba.

Les analystes occidentaux et les observateurs de l’Union européenne ont qualifié les sanctions de clémentes et ont déclaré qu’il y avait un net sentiment de soulagement à Moscou.

« Bien que les mesures annoncées par l’Union européenne soient menaçantes, nous ne nous attendons pas à ce qu’elles aient un fort impact sur le secteur pétrolier russe maintenant ou dans six mois », ont déclaré les analystes de la Sinara Investment Bank, basée en Russie.

Les producteurs de pétrole russes ont suffisamment de temps pour résoudre les problèmes logistiques et changer leur clientèle.

Ils ont souligné que l’Asie achète déjà plus de pétrole russe que l’Europe, alors qu’à fin 2021 l’Union européenne représentait 60% des exportations de pétrole russe, soit environ trois millions de barils par jour sur un total de cinq millions.

    la source :
  • Reuters