SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

Les affrontements à Jérusalem se poursuivent

La tension est revenue dans les cours de la mosquée Al-Aqsa aujourd’hui, dimanche, après une journée de calme à la suite des événements du deuxième vendredi du Ramadan, au cours desquels des dizaines de fidèles ont été blessés et des centaines arrêtés à la suite d’affrontements avec les forces de sécurité israéliennes.

Le Croissant-Rouge palestinien a indiqué que ses équipages font face à dix blessés dans les événements qui se déroulent dans la mosquée Al-Aqsa et ses environs dans la ville de Jérusalem, avec de nouveaux affrontements entre les fidèles et les forces de sécurité israéliennes.

Le Croissant-Rouge a ajouté dans un communiqué:« Les blessés se trouvaient dans le quartier de Bab Al-Asbat (l’une des portes de la mosquée Al-Aqsa), et il y a eu 8 blessés par agression qui ont été transférés à l’hôpital, et deux blessés par des balles en caoutchouc. ont été transportés à l’hôpital ».

Des séquences vidéo filmées à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa ont montré qu’un certain nombre de jeunes hommes avaient été battus à coups de matraque et qu’au moins une personne avait été arrêtée.

Ofir Gendelman, un porte-parole du Premier ministre israélien, a déclaré sur Twitter:« Au petit matin avant le début des visites au Mont du Temple/Al-Haram Al-Sharif, qui ont eu lieu chaque semaine, comme cela a été le cas pour de nombreuses années.
Les émeutiers palestiniens ont commencé à ramasser des pierres sur la place du mont du Temple dans une tentative d’émeute. La police s’emploie à les démanteler ».

Les Juifs entrent dans les cours de la mosquée Al-Aqsa dans le cadre de ce qu’on appelle le programme de visite par la porte des Mughrabi. Ils ne sont pas autorisés à accomplir des rituels religieux ou à entrer dans les chapelles couvertes de la mosquée Al-Aqsa, comme avant le Rocher et Salle de prière Al-Qibli.

Le Mouvement de résistance islamique, le Hamas, a déclaré dimanche dans un communiqué : « La mosquée Al-Aqsa est une ligne rouge, et l’occupation porte la responsabilité de ses attaques contre les fidèles et d’avoir permis aux colons de profaner ses cours.

Le communiqué ajoute:« Nous tenons le Mouvement de la résistance islamique (Hamas) responsable de l’occupation de son attaque contre les fidèles à l’intérieur de la mosquée bénie Al-Aqsa à l’aube d’aujourd’hui, dimanche, ainsi que des répercussions de permettre aux colons de prendre d’assaut et de profaner Al- cours d’Aqsa, ce qui constitue une provocation aux sentiments du peuple palestinien, des Arabes et de tous les musulmans ».

Ces événements interviennent après une journée de calme à la suite des affrontements qui ont eu lieu dans les cours de la mosquée Al-Aqsa le deuxième vendredi du Ramadan, qui ont entraîné la blessure de dizaines de personnes avec des balles en caoutchouc et l’arrestation de centaines, dont la plupart ont été libérés ultérieurement.

    la source :
  • Reuters