SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Les autorités kazakhes ont annoncé la mort de 26 personnes et l’arrestation de plus de 3 000 personnes

Selon les médias kazakhs, 26 personnes ont été tuées, 18 autres ont été blessées et plus de 3 000 émeutiers ont été arrêtés dans le pays.

Auparavant, le ministère kazakh de l’Intérieur avait prévenu que les émeutiers qui refusaient de déposer les armes seraient éliminés.

Le ministère a confirmé que tous les bâtiments gouvernementaux et les postes de police sont sous le contrôle des forces de sécurité.

Selon le ministère de l’intérieur, 18 membres des forces de sécurité ont été tués, et plus de 700 autres ont été blessés.

Le ministère a ajouté que 216 membres de la Garde nationale ont été blessés au cours des émeutes qui ont éclaté dans les villes d’Alma-Ata et de Shymkent, précisant qu’ils étaient tous soignés dans des hôpitaux et qu’ils avaient été blessés par balle, ainsi que par l’utilisation de cocktails Molotov par les militants.

Des manifestations ont éclaté au Kazakhstan le 2 janvier pour protester contre la hausse des prix du gaz liquéfié, qui se sont rapidement transformées en émeutes et en pillages dans un certain nombre de villes.

En conséquence, le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev a annoncé la dissolution du gouvernement et la déclaration de l’état d’urgence dans le pays.