SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

Les bombardiers américains « B-52 » sont-ils revenus pour participer aux opérations militaires en Afghanistan ?

Le gouvernement afghan a confirmé l’authenticité des informations circulant aujourd’hui sur la participation de bombardiers stratégiques B-52 au bombardement de positions talibanes dans le nord du pays.

Le porte-parole du ministère afghan de la Défense, Fawad Aman, a annoncé sur son compte Twitter qu’un bombardier B-52 appartenant à l’US Air Force a lancé des raids ce soir, samedi, contre un groupe de forces « talibanes » dans la ville de Sheberghan, le centre de la province de Jawzjan, et a causé de lourdes pertes aux talibans.

Ce tweet est intervenu après que le journal britannique « The Times » ait publié un rapport dans lequel il citait des sources de défense américaines confirmant qu’il s’agit de bombardiers B-52 et d’avions lourds, « Lockheed AC-130 » appartenant à l’US Air Force, qui ont été envoyés depuis le Qatar, et ont bombardé, sur ordre du président Joe Biden, des positions talibanes dans le nord de l’Afghanistan.

Les sources du journal ont indiqué que des avions B-52, dont le nombre n’a pas été révélé, décollaient de la base d’Al Udeid au Qatar pour cibler les positions des « talibans » autour des villes de Kandahar, de Herat, du centre de la province de Helmand, et de Lashkar Gah, dans le but d’empêcher ces villes de tomber aux mains des militants.

Cette opération s’inscrit en parallèle du contrôle par les « Talibans », ces derniers jours, des villes de Zaranj et Sheberghan, ainsi que des régions centrales de Nimroz et Jawzjan.