SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Les colons prennent d’assaut les cours d’Al-Aqsa avant le début de la « Marche des drapeaux » !

Des groupes de colons extrémistes ont pris d’assaut dimanche matin les cours de la mosquée bénie d’Al-Aqsa, sous la protection des forces d’occupation israéliennes, avant la « marche des drapeaux » prévue aujourd’hui à Jérusalem occupée, tandis que le mouvement « Hamas » a appelé le peuple palestinien à se mobiliser et à se rendre à la mosquée d’Al-Aqsa pour contrecarrer ce qu’il décrit comme les projets de judaïsation de l’occupation.

Et la police d’occupation israélienne avait pris d’assaut les cours d’Al-Aqsa dimanche à l’aube en direction de la salle de prière tribale, en préparation de l’assaut de celle-ci par les colons.

La police d’occupation a permis au membre extrémiste de la Knesset Itamar Ben Gvir de prendre d’assaut les cours de la mosquée Al-Aqsa ce matin, après l’en avoir empêché pendant plusieurs semaines.

Avant de prendre d’assaut Al-Aqsa, Ben Gvir a confirmé – dans des déclarations à la radio hébraïque – que les menaces du Hamas l’encouragent davantage, déclarant : « Est-ce que nous fermons l’État d’Israël à cause des menaces du Hamas ? Aujourd’hui ils menacent Al-Aqsa, et demain Bab Al-Amud, Jaffa, Lod et Tel Aviv ».

Selon Al-Jazeera, les forces d’occupation israéliennes ont fermé la mosquée Al-Qibli et assiégé les fidèles à l’intérieur pour sécuriser les incursions des colons.

Al-Jazeera ajoute que les forces d’occupation israéliennes ont occupé les sommets de la mosquée Al-Qibli et empêché les jeunes Palestiniens d’entrer dans la mosquée Al-Aqsa depuis la prière du Maghrib hier, samedi.

Les forces d’occupation israéliennes ont également empêché les journalistes et les photographes palestiniens d’entrer dans la mosquée Al-Aqsa et les ont menacés d’arrestation.

D’autre part, les Palestiniens qui ont réussi à entrer dans la mosquée depuis hier répètent le takbeer et effectuent la prière de la Duha dans les cours de la mosquée Al-Aqsa afin de perturber l’intrusion des colons.

Des sources ont déclaré à Al Jazeera que l’inspecteur général de la police israélienne gère personnellement les opérations de sécurisation de l’assaut des colons dans les cours de la mosquée Al-Aqsa depuis la porte des Maghrébins.

La police d’occupation israélienne a déclaré l’état d’urgence maximum et a déployé des milliers de soldats pour sécuriser les incursions des colons et la marche des drapeaux. Elle a également lancé une campagne d’arrestations préventives visant des dizaines de jeunes Palestiniens. Il a également pris la décision d’expulser des centaines de Jérusalemites de la mosquée Al-Aqsa.

Des milliers de colons extrémistes prévoient d’organiser une marche portant le drapeau israélien pour célébrer ce qu’ils appellent « l’unification de Jérusalem » à l’occasion de l’anniversaire de l’occupation de Jérusalem-Est.

Selon le correspondant d’Al-Jazeera, le Premier ministre israélien Naftali Bennett a reçu dimanche des rapports de sécurité concernant les préparatifs de la marche des drapeaux à Jérusalem.

D’autre part, le Hamas a appelé le peuple palestinien à se mobiliser et à se rendre à la mosquée Al-Aqsa pour contrecarrer les projets de judaïsation de l’occupation.

Le mouvement a déclaré – dans un communiqué samedi – « Que dimanche soit un cadeau public pour notre peuple et notre nation, dans tous leurs lieux d’existence, pour défendre Jérusalem et Al-Aqsa. »

Il a également appelé les nations arabes et islamiques, les chefs de gouvernement et leur peuple à considérer « le dimanche comme le jour saint pour contrecarrer les plans de l’occupation judaïsante, car c’est une responsabilité historique. »

    la source :
  • Aljazeera