SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Les commentaires de la Russie sur les résultats du septième cycle de négociations nucléaires de Vienne

Le ministère russe des Affaires étrangères a confirmé que des « progrès importants » ont été réalisés lors du dernier cycle de négociations visant à relancer l’accord sur le nucléaire iranien à Vienne, notant toutefois qu’il existe « de nombreuses questions complexes » qui attendent toujours des solutions.

Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué : « Le 17 décembre, une réunion du Comité conjoint des États membres du Plan d’action global commun a conclu le septième cycle de négociations de Vienne sur le retour à la mise en œuvre complète de l’ accord nucléaire », notant que « des progrès importants ont été enregistrés qui permettent d’accéder à une nouvelle étape, et que les délégations tiendraient des consultations supplémentaires dans leurs capitales. »

Et la déclaration a ajouté : « Il existe encore de nombreuses questions politiques complexes auxquelles il faut trouver des solutions. Toutefois, tous les participants aux négociations ont affirmé leur détermination à œuvrer à la réalisation de l’objectif commun dans les plus brefs délais, qui est de ramener le Plan d’action global conjoint au cadre initialement convenu, sans aucun « ajout » ni exception. »

Aussi, la déclaration a indiqué qu’ « il existe un accord général sur le fait que le processus de négociation reprendra à Vienne dans un avenir proche », et que les parties « ont exprimé leur volonté de déployer les efforts nécessaires pour que le prochain huitième cycle aboutisse à la conclusion d’un accord acceptable pour tous dans un court laps de temps ».

Auparavant, un haut responsable du département d’État américain avait confirmé que les négociations de Vienne avaient progressé lors de leur septième cycle, mais avait ajouté que le rythme actuel des négociations sur les questions litigieuses était « insuffisant » pour espérer relancer l’accord sur le nucléaire iranien.