SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Les dernières informations sur la prise d’assaut de la mosquée Al-Aqsa par les forces d’occupation

Les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa aujourd’hui, lundi, et fermé la mosquée Ibrahimi à Hébron aux musulmans, tandis que la Jordanie a décidé de convoquer le chargé d’affaires de l’ambassadeur d’Israël pour exiger un arrêt immédiat de l’escalade à Jérusalem.

Et les médias ont rapporté que les forces d’occupation israéliennes se sont retirées des cours de la mosquée Al-Aqsa et ont rouvert la mosquée Al-Qibli.

Lundi matin, des colons extrémistes ont pris d’assaut les cours de la mosquée Al-Aqsa, fortement gardée par la police d’occupation.

Et il y a eu des affrontements dans la mosquée Al-Aqsa entre les jeunes Palestiniens et les forces d’occupation, qui ont forcé les Palestiniens à évacuer la mosquée, en préparation de l’assaut des colons à travers des groupes d’environ 40 colons chacun.

Des dizaines de fidèles musulmans présents à l’intérieur de la salle de prière couverte d’al-Qibli ont protesté contre l’intrusion.

Le Département des dotations islamiques à Jérusalem a déclaré dans un communiqué écrit que le nombre de colons qui ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa aujourd’hui, lundi, a atteint 561.

Dans ce contexte, des milliers de juifs ultra-orthodoxes ont participé à la prière de « bénédiction des prêtres » sur la place du mur d’Al-Buraq.

Cela s’est produit dans le cadre de mesures de sécurité strictes de la part des autorités d’occupation, qui ont déployé des renforts dans tout le voisinage de la zone, ainsi qu’aux entrées de la vieille ville de Jérusalem occupée, en particulier la porte Mughrabi, qui mène à cette zone. Cette prière est considérée comme l’une des prières de la Pâque juive, et la seconde sera après-demain, mercredi.

Hier, les forces d’occupation se sont retirées des cours intérieures de la mosquée Al-Aqsa, quelques heures après que les Palestiniens y aient été assiégés, afin d’empêcher des centaines de colons de prendre d’assaut les cours de la mosquée.

La prise d’assaut des colons, cette semaine, acquiert une sensibilité particulière, étant donné qu’elle coïncide avec ce que les juifs appellent « Pâque juive », qui a commencé vendredi soir dernier et se poursuit jusqu’à jeudi.