SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Les dernières nouvelles de la guerre de la Russie contre l’Ukraine le 17e jour

La guerre russe contre l’Ukraine entre dans son 17e jour au milieu d’une escalade des combats à plus d’un niveau dans le centre et l’est de l’Ukraine, avec l’annonce de la réouverture de couloirs sûrs pour évacuer les réfugiés du pays.

L’armée ukrainienne a déclaré que les forces russes avaient pris le contrôle de la périphérie est de la ville de Marioupol.

Et les villes ukrainiennes ont été bombardées par des missiles russes, au milieu des appels à l’arrêt des frappes.

Dans la ville de Kiev, le ministère russe de la Défense a annoncé la destruction d’un quartier général du renseignement et d’un aéroport militaire.

Les forces ukrainiennes ont également annoncé le bombardement de 4 centres de population, et la région nucléaire de Zaporijia a été témoin d’une concentration spéciale d’unités de l’armée russe.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré samedi qu’environ 1300 soldats ukrainiens avaient été tués depuis le début de l’invasion russe.

Zelensky a clairement indiqué que l’Occident devrait s’impliquer davantage dans les négociations pour mettre fin à la guerre, mais il a salué les efforts du Premier ministre israélien Naftali Bennett pour servir de médiateur entre l’Ukraine et la Russie et a suggéré à Bennett que les pourparlers se tiennent à Jérusalem.

La Russie a lancé une attaque à grande échelle contre l’Ukraine le 24 février après que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé son intention de rejoindre l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), ce que Moscou rejette fermement.

Le conflit a fait des centaines de morts et de blessés, en plus du déplacement d’environ deux millions de citoyens ukrainiens vers les terres européennes.

La Russie considère l’extension des forces de l’OTAN près de la frontière russo-ukrainienne comme une menace majeure pour sa sécurité.

Il est à noter que l’OTAN regroupe 30 pays dont 3 pays (France, Amérique et Grande-Bretagne) en tant que membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU et jouissent du droit de veto et possèdent des armes nucléaires.