SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Les derniers développements dans l’affaire des six prisonniers palestiniens

« Les forces israéliennes pensent que les prisonniers palestiniens qui se sont évadés de la prison de Jalboa plus tôt cette semaine n’ont reçu aucune aide lors de leur évasion », ont déclaré Hebrew.

Cela s’est produit après que la police a arrêté deux fugitifs à Nazareth vendredi , et quelques heures plus tard, deux autres, dont l’ancien dirigeant du Fatah Zakaria Zubaidi, ont été arrêtés par des citoyens arabes israéliens qui ont rencontré les fugitifs, a rapporté le Times of Israel.

« Après avoir interrogé les quatre prisonniers de sécurité palestiniens, les enquêteurs de la police et le Service général de sécurité (ISA) ont conclu qu’ils n’avaient pas de complices à l’étranger, ou n’avaient aucune assistance de l’intérieur de la prison de Gilboa »,elle a déclaré samedi soir, ajoutant que « les prisonniers évadés peuvent avoir reçu une aide simple des passants, comme l’utilisation des voitures ou des vêtements, dont aucun n’était prémédité ».

Elle a déclaré « Il semble que les six hommes aient d’abord marché ensemble jusqu’à la ville d’Al-Naoura et se soient séparés de là ».

« Malgré les évaluations précédentes selon lesquelles les prisonniers ont reçu une aide extérieure et qu’ils ont pris une voiture pour s’éloigner de la scène, les autorités pensent maintenant qu’ils ont agi seuls et ont voyagé à pied tout le temps, où les enquêteurs pensent que « bien que les hommes aient soigneusement planifié de s’échapper de prison, leurs plans post-évasion n’étaient pas clairs », ont déclaré des sources policières citées par le site d’information Waint.

Les quatre hommes ont comparu devant le tribunal central de Nazareth samedi soir pour la première audience après leur arrestation, accusés par les procureurs de « planifier de mener une attaque majeure après s’être enfuis », un crime qui pourrait entraîner une peine possible de 15 ans de prison, tandis que les quatre fugitifs sont susceptibles d’être détenus à l’isolement après leur arrestation, après que leur détention a été prolongée de neuf jours, selon le Times of Israel.

Pour leur part, les forces de sécurité israéliennes ont continué à rechercher les deux derniers prisonniers évadés encore en fuite, tandis que les autorités estiment qu’au moins l’un d’entre eux a fui vers le nord de la Cisjordanie, d’où proviennent les six prisonniers, le ministre de la Sécurité intérieure Aumer Barlev déclarant dans une interview à Channel 12 : « On estime que cette personne a réussi à atteindre la Cisjordanie. L’autre peut se trouver de part et d’autre de la Ligne verte. Nous les attraperons.»

Les deux prisonniers toujours en liberté sont Ayham Kamamji et Monadel Anfiat, tous deux membres du mouvement du Jihad islamique.

    la source :
  • RT