SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 October 2021, Tuesday |

Les développements du second remplissage du Barrage de la Renaissance

Face au conflit des trois pays concernés par les répercussions du barrage de la Renaissance (Égypte, Soudan et Éthiopie), autoure de la recherche d’un accord satisfaisant et garantissant la sécurité hydrique de chaque pays, le gouvernement éthiopien poursuit son programme du deuxième remplissage du barrage.

Des images publiées sur des pages de médias éthiopiens et des comptes sur les réseaux sociaux, prises aujourd’hui du lac du barrage, ont révélé que le niveau de l’eau avait considérablement augmenté, quelques heures après que l’administration soudanaise du barrage de Roseires a confirmé qu’il y avait une baisse de 50% de l’eau venant du Nil Bleu.

De son côté, l’expert égyptien, le Dr Abbas Sharaki, a révélé que l’Éthiopie ne pourra pas stocker plus de 3 milliards de mètres cubes, lors du deuxième remplissage,et ce qu’elle prétend disant pouvoir stocker 6 milliards en plus de la quantité qui devait être stocké, qui est de 13,5 milliards de mètres cubes, est incorrect.En ajoutant à Al Arabiya.net, ce qu’elle peut stocker pendant la saison des pluies actuelle est 3 milliards,parce que la hauteur actuelle du barrage est 573 mètres.Seulement 1,5 milliard ont été stockés à un taux de 50 %. »

Alaa Al-Zawahiri, membre de la délégation égyptienne de négociation pour le barrage de la Renaissance, avait dit dans des déclarations précédentes à Al-Arabiya que l’Éthiopie s’était récemment adressée à l’Égypte et avait annoncé qu’elle commencerait le deuxième remplissage du réservoir du barrage, ce qui est un acte unilatéral violant l’accord sur la Déclaration de principes, et elle a également déclaré qu’elle stockera environ 13 milliards de mètres cubes pendant la saison des crues actuelle et en deux phases, la première en juillet avec l’intention de remplir environ 6,6 milliards de mètres cubes, et la seconde au cours du mois d’août, au cours de laquelle elle a l’intention de remplir 6,7 milliards de mètres cubes.Al-Zawahiri a souligné à cet égard qu’il est difficile de stocker cette quantité compte tenu de la hauteur actuelle du couloir médian du barrage Renaissance.

Il a ajouté que le volume que l’Éthiopie peut stocker au cours de cette année ne dépassera en aucun cas 6 milliards, mais elle essaie à travers sa lettre à l’Égypte et au Soudan de faire croire au monde que son comportement n’est pas unilatéral et qu’elle se coordonne avec les deux des pays.

Dr Al-Zawahiri a souligné que l’ impact du deuxième remplissage du barrage sur le Soudan est immédiat, tandis que le citoyen égyptien ne ressentira aucune pénurie d’eau, car cela peut être compensé par les réserves d’eau dans le Haut Barrage, mais son effet sera dans le futur.

    la source :
  • alarabiya