SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 October 2022, Saturday |

Les dirigeants du monde entier pleurent Gorbatchev

Les dirigeants internationaux ont pleuré l’ancien président de l’Union soviétique Mikhaïl Gorbatchev, décédé mardi à l’âge de 91 ans, et ont salué son rôle dans la fin de la guerre froide.

Le président américain Joe Biden a déclaré que Gorbatchev était un leader rare qui nous a conduit vers un monde plus sûr.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé ses regrets quant à la mort de Gorbatchev, soulignant le « courage et l’intégrité » du dernier dirigeant de l’ancienne Union soviétique.

Boris Johnson a écrit sur Twitter : « Je suis attristé par la nouvelle de la mort de Gorbatchev. J’ai toujours admiré le courage et l’intégrité dont il a fait preuve pour mettre fin à la guerre froide. »

S’en prenant au président russe Vladimir Poutine, Johnson a ajouté : « Alors que Poutine poursuit son agression contre l’Ukraine, l’engagement inlassable de Gorbatchev en faveur de l’ouverture de la société soviétique reste un exemple pour nous tous. »

Mercredi, le Kremlin a annoncé que Poutine avait exprimé ses « plus profondes condoléances » après la mort de Gorbatchev.

« Poutine exprime ses plus profondes condoléances à l’occasion du décès de Mikhaïl Gorbatchev, et enverra dans la matinée un télégramme de condoléances à la famille et aux proches », a déclaré l’agence de presse TASS citant le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exprimé sa « profonde tristesse » à la suite du décès de Gorbatchev, notant qu’il était un « homme d’État unique qui a changé le cours de l’histoire. »

Guterres a déclaré dans un communiqué que Gorbatchev « a fait plus que toute autre personne pour mettre fin pacifiquement à la guerre froide », ajoutant qu’avec son départ « le monde a perdu un grand leader mondial qui a adhéré au multilatéralisme et a défendu inlassablement la paix. »

La présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen, a également exprimé ses condoléances pour la mort de Gorbatchev, déclarant qu’il était un « dirigeant digne de confiance qui a ouvert la voie à une Europe libre ».

Et Von Der Leyen a écrit dans un tweet sur Twitter, que le défunt « a joué un rôle décisif dans la fin de la guerre froide. Il a ouvert la voie à une Europe libre. C’est un héritage que nous n’oublierons jamais. Repose en paix, Mikhaïl Gorbatchev ».