SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Les EAU demandent la reclassification de la milice des Houthis en tant que « groupe terroriste »

Un haut fonctionnaire émirati a déclaré à Axios que le ministre émirati des Affaires étrangères, Abdullah bin Zayed, a demandé à son homologue américain, Antony Blinken, lors d’un appel téléphonique, lundi, de reclasser le groupe yéménite des Houthis allié à l’Iran comme organisation terroriste.

La demande émiratie intervient après l’explosion de trois camions-citernes pétroliers près du port d’Abu Dhabi, lundi, à la suite d’une attaque qui a fait trois morts et au moins six blessés parmi les civils.

Les Houthis ont revendiqué cette attaque et ont déclaré avoir tiré des missiles et des drones sur le port d’Abou Dhabi.

Depuis l’attaque, les responsables émiratis se sont entretenus avec plusieurs de leurs alliés régionaux et avec l’administration du président américain Joe Biden au sujet des prochaines étapes, selon Axios.

Et le site précise que les EAU ont publiquement appelé la communauté internationale à condamner l’attaque.

Joe Biden est revenu sur la décision de la précédente administration américaine de classer les Houthis sur la liste des terroristes, moins d’un mois après son entrée en fonction.

À l’époque, Biden avait déclaré que cette désignation entravait l’acheminement de l’aide humanitaire au peuple yéménite. Depuis lors, les Houthis ont intensifié leurs attaques contre l’Arabie saoudite et d’autres pays de la région, notamment l’attentat de lundi dans la capitale des Émirats arabes unis, Abou Dhabi.

Un haut fonctionnaire émirati a déclaré à Axios : « Au cours de l’appel entre Blinken et Abdullah bin Zayed, une discussion a eu lieu sur l’idée de reclasser les Houthis, compte tenu de ce qu’ils font actuellement. »

« L’attaque récente contre des cibles civiles à Abou Dhabi et le détournement d’un navire battant pavillon émirati entrent directement dans cette catégorie », a-t-il ajouté.

Au début du mois, les Houthis ont détenu l’équipage du navire émirati Rawabi en mer Rouge après avoir affirmé qu’il transportait du matériel militaire, mais la coalition dirigée par l’Arabie saoudite qui combat le mouvement allié à l’Iran au Yémen affirme qu’il transportait du matériel médical.

En outre, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan, a condamné l’attaque des Houthis contre Abu Dhabi, déclarant dans un communiqué : « Nous travaillerons avec les Émirats arabes unis et nos partenaires internationaux pour les tenir pour responsables ».

Aussi, il a ajouté : « Notre engagement envers la sécurité des EAU est inébranlable, et nous sommes aux côtés de nos partenaires émiratis face à tout ce qui menace leurs terres. »

Ce qui a commencé comme une guerre civile en 2004 s’est transformé en un conflit régional, selon Axios, alors que les Saoudiens et d’autres acteurs du Moyen-Orient ont aidé le gouvernement yéménite à contrer l’insurrection des Houthis.

Les Émirats arabes unis, membres de la coalition, arment et forment les forces yéménites locales qui ont récemment rejoint la lutte contre les Houthis dans les régions productrices d’énergie de Shabwah et Marib.