SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

Les États-Unis condamnent le bombardement de l’Irak par l’Iran

Aujourd’hui, lundi, les États-Unis d’Amérique ont condamné les attaques iraniennes qui ont visé la région du Kurdistan en Irak.

L’ambassadrice américaine en Irak, Alina Romanowski, a déclaré dans un tweet via Twitter, que « les États-Unis condamnent fermement l’attaque de missiles et de drones iraniens sur la région du Kurdistan. »

Romanowski a appelé l’Iran à cesser d’attaquer son voisin, l’Irak, et le peuple irakien, soulignant que les États-Unis se tiennent aux côtés du gouvernement irakien.

« Nous condamnons les violations de la souveraineté irakienne à Bagdad et dans la région du Kurdistan », a-t-elle ajouté.

Des drones des Gardiens de la révolution iraniens ont attaqué le siège d’un parti opposé au régime de Téhéran dans les districts de Sidekan et Bradost, à la périphérie du gouvernorat d’Erbil au Kurdistan irakien, faisant deux morts et neuf blessés, selon des données officielles.

Auparavant, la Mission des Nations unies en Irak, « UNAMI United Nations Assistance Mission for Iraq », a condamné les attaques iraniennes qui ont touché les régions kurdes.

Et plus tôt lundi, les médias iraniens ont rapporté que les Gardiens de la révolution ont bombardé, avec des missiles et des drones, le siège des partis kurdes dans le district de Koy Sinjaq à Erbil, dans la région du Kurdistan irakien.

Cette dernière attaque s’inscrit dans une série d’attaques iraniennes contre la souveraineté irakienne, qu’elle pratique depuis des années, malgré les appels au rejet et à la dénonciation de ce qui se passe aux niveaux local et international.