SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Les États-Unis et l’Indonésie demandent au Myanmar de libérer les prisonniers politiques

Le président américain Joe Biden et son homologue indonésien, Joko Widodo, ont appelé la junte militaire birmane à libérer les prisonniers politiques dans le pays, a annoncé la Maison Blanche.

Selon la Maison Blanche, les deux présidents « ont exprimé leurs inquiétudes concernant le coup d’État au Myanmar (anciennement Birmanie) et ont convenu de la nécessité pour l’armée birmane de mettre fin à la violence, de libérer tous les prisonniers politiques et d’assurer un retour rapide à la démocratie ».

La Maison Blanche a indiqué que Biden et Widodo ont également souligné, lors de leur rencontre en marge du sommet sur le climat COP26 à Glasgow, la « liberté des mers » dans la région indo-pacifique, en critiquant la forte présence de la Chine là-bas.

Biden a exprimé son « soutien » à la position de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) sur la Birmanie.

Les dirigeants des pays de l’ASEAN ont tenu leur sommet en octobre, mais la Birmanie a refusé d’envoyer un représentant au sommet suite à la décision de l’association d’exclure le chef du groupe militaire de la participation.