SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Les États-Unis publient une déclaration adressée à leurs citoyens en Russie et au Bélarus

Le département d’État américain a émis un avertissement de voyage en Russie à l’intention de ses citoyens en raison de l’escalade des tensions le long de la frontière avec l’Ukraine.

« Nous déconseillons les voyages en Russie en raison des tensions actuelles le long de la frontière avec l’Ukraine », a déclaré le département aux citoyens dans un communiqué, ajoutant que les Américains pourraient être confrontés à du « harcèlement » et que l’ambassade des États-Unis pourrait avoir « une capacité limitée à aider les citoyens américains. »

Il a notamment appelé les citoyens américains à éviter de se rendre dans la région frontalière russo-ukrainienne, affirmant que « la situation le long de la frontière est imprévisible et que la tension augmente » en raison du renforcement des forces russes et des exercices militaires dans cette région.

En outre, les États-Unis ont ordonné aux familles de leurs diplomates présents dans la capitale ukrainienne, Kiev, de quitter le pays, sous prétexte de la « menace continue d’une action militaire russe », selon un communiqué du département d’État.

L’ambassade des États-Unis au Bélarus recommande aux citoyens américains de faire preuve de prudence.

D’autre part, l’ambassade des États-Unis au Bélarus a conseillé aux citoyens américains d’être particulièrement vigilants face à ce que Washington considère comme une « escalade de la tension dans la région. » La déclaration a été publiée sur le site internet de la mission diplomatique américaine à Minsk.

« L’ambassade des États-Unis rappelle aux citoyens américains la nécessité de faire preuve d’une extrême vigilance et de prudence en raison des tensions politiques et militaires dans la région », dit le communiqué. Les rapports d’alerte continuent de faire état d’une activité militaire russe plus inhabituelle près des frontières de l’Ukraine, notamment le long de la frontière avec le Bélarus.

Le communiqué a ajouté : « Les citoyens américains doivent éviter les zones de manifestations et revoir régulièrement leurs plans de voyage potentiels en cas d’urgence. »

Les autorités de Kiev, l’administration américaine et ses alliés affirment que la Russie mobilise d’importantes forces, au nombre de plus de 100 000, près de la frontière avec l’Ukraine, « en vue du lancement d’une nouvelle invasion » du prétendu territoire ukrainien.

La Russie a souligné à plusieurs reprises qu’elle n’avait pas l’intention de lancer une quelconque opération contre l’Ukraine, soulignant que tous les rapports qui en parlent sont faux et que le but de ces allégations est d’accroître la tension dans la région et d’enflammer la rhétorique anti-russe, en préparation de nouvelles sanctions économiques, et comme justification de l’expansion de l’OTAN à l’est, à laquelle Moscou s’oppose sévèrement, affirmant qu’elle menace la sécurité nationale russe.