SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Les États-Unis travaillent à la construction d’un système de défense intégré au Moyen-Orient

Au milieu de la crise de la guerre russo-ukrainienne et des déséquilibres qui en résultent à tous les niveaux, les tensions entre les États-Unis et l’Iran s’intensifient également.

Un responsable américain a annoncé dimanche que les États-Unis travaillaient à la construction d’une infrastructure de défense aérienne et maritime « intégrée » au Moyen-Orient.

Le coordinateur du Conseil de sécurité nationale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Brett McGurk, a déclaré lors de la conférence annuelle « Dialogue de Manama » à Bahreïn, que son pays se concentre sur la dissuasion des « menaces imminentes » dans la région stratégique riche en ressources énergétiques.

« Les États-Unis travaillent maintenant activement à la construction d’une structure intégrée de défense aérienne et maritime dans cette région », a déclaré McGurk, ajoutant que « quelque chose dont nous parlons depuis longtemps est maintenant mis en œuvre grâce à des partenariats innovants et de nouvelles technologies ».

Il a également expliqué que les forces américaines « ont détecté et dissuadé les menaces imminentes » de l’Iran.

Il a ajouté : « L’Iran se préparait à lancer une attaque contre l’Arabie saoudite, et il est probable que cette attaque n’ait pas eu lieu en raison de l’étroite coopération en matière de sécurité entre l’Arabie saoudite et les États-Unis, qui se poursuit ».

Le commandant du Commandement central américain, le général Michael Corella, a annoncé lors de la conférence, samedi, qu’une force navale dirigée par les États-Unis déploiera plus de 100 navires télépilotés dans les eaux du Golfe d’ici l’année prochaine pour parer aux menaces maritimes.

Au cours de la même session, le conseiller israélien à la sécurité nationale, Eyal Holata, a décrit l’Iran comme « la menace la plus importante pour la sécurité d’Israël ».

Il convient de noter que cela est intervenu après qu’Israël et les États-Unis ont tenu l’Iran responsable d’une attaque de drone au large des côtes d’Oman cette semaine qui a touché un pétrolier exploité par une société appartenant à un homme d’affaires israélien.

L’attaque est la dernière d’une série de perturbations dans les eaux du Golfe, qui constituent une voie majeure pour l’approvisionnement énergétique mondial.

    la source :
  • alarabiya