SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

Les forces irakiennes sont prêtes à répondre à toute menace aux élections

Un porte-parole du commandant en chef des forces armées, le général de division Yahya Rasool, a souligné que les forces de sécurité étaient prêtes à agir face à toute menace pour les droits démocratiques.

Il a également souligné lors d’une conférence de presse sur les opérations de sécurité des élections parlementaires que les forces de sécurité sont neutres et prêtes à assurer la sécurité de tous les électeurs du pays.

Participation

Il a également prédit une participation plus élevée dans les prochaines heures, appelant les citoyens à participer fortement au vote.

Il a déclaré « J’appelle les Irakiens à se rendre aux urnes pour élire librement leurs représentants afin d’apporter le changement requis par les citoyens pour choisir ceux qui réalisent leurs espoirs et leurs aspirations ».

Il a également souligné que les forces de sécurité sont prêtes à réagir si quelqu’un tente de nuire à la sécurité et à la liberté de l’électeur , , ajoutant qu’il n’y avait pas de couvre-feu, tandis que les forces de sécurité fournissent des bureaux de vote et des électeurs dans toutes les provinces.

Le sous-secrétaire de l’Agence de sécurité nationale (NISS), Hamid al-Shurfi, selon l’agence de presse irakienne, a annoncé que les contrevenants au processus électoral avaient été traduits en justice.

Il a également souligné que le Premier ministre Mustafa al-Kadhimi « a été accusé de ne pas être complaisant avec les contrevenants ».

Al-Kadhimi a voté plus tôt dans la journée depuis Bagdad, où il a appelé les Irakiens à participer massivement.

Il a ensuite suivi la conduite des mesures de sécurité électorale à Bagdad et dans le reste des provinces, soulignant le respect de toutes les directives précédentes, a rapporté l’agence de presse officielle.

Les bureaux de vote ont ouvert à 4h00 GMT, 7h00.m heure locale, mais le nombre d’électeurs était très faible.

Faible espoir de changement

Quelque 25 millions de personnes ont le droit de voter pour un choix parmi 3 240 candidats, mais de nombreux Irakiens ont peu d’espoir de changer radicalement le paysage politique du pays.

Les élections anticipées sont organisées pour sélectionner 329 députés, selon une nouvelle loi électorale qui augmente le nombre de circonscriptions et prévoit un vote unique, ce qui est censé donner une impulsion aux indépendants et aux candidats locaux.

Les résultats préliminaires devraient être publiés dans les 24 heures suivant la fermeture des bureaux de vote, tandis que les résultats officiels prendront 10 jours pour être annoncés, a annoncé la Commission électorale.

    la source :
  • alarabiya