SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 May 2022, Sunday |

Les forces ukrainiennes à l’usine assiégée d’Azovstal s’engagent à se battre jusqu’au bout

Les combattants ukrainiens de l’usine sidérurgique assiégée Azovstal dans la ville côtière de Marioupol, les dernières forces russes inébranlables dans la ville, ont juré de continuer à se battre tant qu’ils survivraient.

« Nous continuerons à nous battre tant que nous serons en vie pour repousser les occupants russes », a déclaré dimanche le commandant adjoint du bataillon ukrainien Azov, lors d’une conférence en ligne.

Il a ajouté « Nous n’avons pas beaucoup de temps, nous sommes sous de lourds bombardements » appelant la communauté internationale à aider à évacuer les soldats blessés de l’usine.

La guerre russe contre l’Ukraine est entrée dans son 74e jour, alors que l’escalade militaire se poursuivait dans le sud et l’est de l’Ukraine, pour sa part, le ministère russe de la Défense a confirmé la fin de l’évacuation des civils du complexe d’Azovstal à Marioupol.

En revanche, le président ukrainien a déclaré que Kiev cherchait à retirer les combattants du complexe, alors que l’on s’attendait à une opération militaire russe à grande échelle dans la région.

Zelensky a déclaré samedi que plus de 300 civils avaient été secourus du complexe sidérurgique Azovstal à Marioupol, qui est la cible de bombardements par les forces russes depuis plusieurs semaines.

Zelensky a déclaré dans un vidéo que les autorités se concentraient désormais sur l’évacuation des blessés et des ambulanciers paramédicaux, ainsi que sur l’ouverture de couloirs humanitaires pour tous les habitants de Marioupol et les villes environnantes.

La vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk a déclaré samedi que tous les civils, femmes, enfants et personnes âgées, avaient été évacués du complexe sidérurgique d’Azovstal dans la ville portuaire de Marioupol, dans le sud du pays, malgré l’annonce par l’armée ukrainienne de la poursuite de l’attaque russe contre l’usine.

« Cette partie de l’opération humanitaire à Marioupol est terminée », a déclaré Iryna Verechtchouk sur Telegram.

    la source :
  • Reuters
  • Sawt Beirut International