SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 January 2023, Sunday |

Les forces ukrainiennes renforcent leurs positions défensives à Bakhmut

L’Ukraine a renforcé ses positions défensives autour de la ville contestée de Bakhmut, dans l’est du pays, quelques jours après une violente attaque russe comprenant des attaques « incessantes » sur la ville voisine de Soledar, selon le journal britannique « The Guardian ».

Le journal a déclaré que Bakhmut et la ville voisine de Soledar étaient au centre des efforts intenses déployés par Moscou pour progresser dans la région du Donbass, dans laquelle les forces russes tentent « désespérément » d’avancer depuis le début de l’été.

Il a indiqué que ces derniers jours, les attaques russes se sont concentrées sur Soledar dans une tentative apparente d’isoler la ville pour faciliter le processus d’encerclement de Bakhmut.

Dans une analyse de l’information, le Guardian a vu que la prise par les Russes de Soledar, qui est située au nord-est de Bakhmut, exposerait les forces ukrainiennes de la région au danger de l’encerclement et fournirait à Moscou une grande opportunité de contrôler la ville de Bakhmut.

Le journal cite des analystes militaires qui affirment que malgré les spéculations selon lesquelles le Kremlin pourrait se préparer à une nouvelle campagne de recrutement de près de 500 000 soldats supplémentaires, la stratégie de conscription du président Vladimir Poutine pourrait contribuer à l’augmentation du nombre de morts russes.

Les analystes ont déclaré que la diminution significative des forces russes dans l’est de l’Ukraine « n’est pas de bon augure » pour une nouvelle mobilisation, considérant que la prétendue campagne de recrutement pourrait ne pas être décisive toute seule.

Ils ont ajouté que la guerre exige des équipements de meilleure qualité et des soldats plus entraînés que des personnes recrutées peu motivées.

Cela coïncide avec les déclarations du président ukrainien Volodymyr Zelensky, dans lesquelles il a affirmé que les forces de son pays résistent à l’attaque russe sur Bakhmut, qui dure depuis six mois, indiquant que des unités supplémentaires seront transférées pour aider à défendre la ville assiégée « contre toute attente ».

Le journal cite l’état-major général des forces armées ukrainiennes qui a déclaré lundi que les forces russes ont tenté de lancer des attaques sur Bakhmut et sur deux autres fronts dans la région orientale de Donetsk, Avdiivka et Lyman.

Et le journal a indiqué que « Bakhmut est devenu le théâtre » de combats brutaux « depuis l’arrivée des soldats russes à la périphérie de la ville début juillet, dans l’espoir de contrôler et d’ouvrir la voie vers les centres politiques et économiques de Sloviansk et Kramatorsk, ainsi que dans les parties contrôlées par l’Ukraine dans la région du Donbass. »

Le Guardian a indiqué que les forces russes avaient concentré leur puissance de feu sur la ville au cours des derniers mois, après que les forces ukrainiennes ont repris le contrôle des parties du pays occupées par la Russie.

Selon l’analyse du journal, certains analystes ont estimé que Moscou n’avait rien à gagner, d’un point de vue tactique, de la capture de la ville de Bakhmut, mais ont vu dans ce mouvement une victoire symbolique pour le dirigeant russe à la lumière des récents revers de son armée.