SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Les Gardiens de la Révolution annoncent l’assassinat de 3 personnes impliquées dans le meurtre de deux de leurs membres dans le sud de l’Iran

Vendredi, les Gardiens de la révolution iraniens ont annoncé la mort de 3 personnes impliquées dans le meurtre de deux de leurs membres dans la province du Sistan-Baluchestan (sud-est), il y a environ une semaine, selon un communiqué publié sur leur site Internet.

Le 26 décembre, les Gardiens de la révolution ont fait état de l’assassinat de deux de leurs membres dans la province frontalière avec le Pakistan, lors d’un « affrontement armé avec un groupe de criminels et de mercenaires », sans autre précision.

Les Gardiens de la révolution ont annoncé vendredi qu’ils avaient réussi à « cibler et tuer les auteurs de ce crime », avec une opération « précise » et « surprenante », selon un communiqué publié sur leur site internet, « Sepah News ».

Aussi, ils ont précisé que cette opération a permis de tuer 3 personnes travaillant à « perturber la paix et la sécurité de la population dans le sud-est du pays », sans fournir de détails supplémentaires à ce sujet.

La province du Sistan-Baluchestan est souvent le théâtre de fréquentes escarmouches entre les forces de sécurité iraniennes et des groupes armés.

Alors que beaucoup de ces confrontations sont liées à des tentatives de contrebande, certaines sont dues à des affrontements avec des séparatistes de la minorité baloutche ou des groupes armés extrémistes opérant dans cette région. Téhéran a déjà accusé Islamabad de leur apporter son soutien.

Le 18 novembre, les médias officiels iraniens ont rapporté la mort de trois membres des forces de sécurité, dont un colonel, lors d’un affrontement avec des  » personnes dangereuses  » au Sistan-Baluchestan.

En juillet, les Gardiens de la révolution avaient annoncé la mort de quatre de ses membres lors d’un affrontement similaire dans le même gouvernorat.

    la source :
  • alarabiya